Groupes de discussion en ligne


Advanis recommande souvent d’utiliser les groupes de discussion en ligne asynchrones lorsque le budget est un facteur important, ou lorsque le sujet de l’étude a un caractère sensible, par exemple les sujets liés à la santé. Les groupes de discussion en ligne sont aussi très efficaces lorsqu’ils se déroulent sur une période de plusieurs jours, dans le cadre d’une approche de recherche itérative (lorsque les sujets abordés les jours précédents sont repris avec des paramètres différents ou des sujets de discussion ajustés).

Parmi les avantages de cette approche de la recherche qualitative, citons :

  • Un meilleur rapport coût-efficacité que les groupes de discussion en personne.
  • Une réduction du biais de désirabilité sociale en raison du fait que les répondants sont anonymes/ne sont pas vus par les autres participants, ce qui offre ainsi davantage de possibilités aux participants d’apporter des réponses sincères.
  • Une plus forte participation (moins de biais de non-réponse), étant donné que les participants peuvent répondre à leur convenance, ce qui permet d’améliorer à la fois le taux de participation et la représentativité.
  • Un risque moindre que la conversation soit dominée par quelques participants, dans la mesure où chacun des participants est soumis aux mêmes exigences de faire des commentaires sur chaque sujet de discussion (et souvent, avant de voir les contributions d’autres participants).
  • Les groupes de discussion en ligne peuvent se dérouler sur plusieurs jours (ce qui représenterait un coût prohibitif avec une approche en personne), et les réponses apportées les premiers jours peuvent aider à affiner les questions posées les jours suivants, même si les participants sont les mêmes (avec les groupes de discussion traditionnels, il est possible de modifier le guide de discussion pour de futurs groupes, mais rarement pour les mêmes participants).
  • Les contraintes géographiques sont réduites, ce qui fait que les participants vivant dans la banlieue d’une ville ou en milieu rural peuvent plus facilement être inclus dans un groupe.
  • Des participants basés dans différents lieux géographiques peuvent être présents dans un seul et même groupe.
  • Les éléments visuels utilisés dans la recherche peuvent comprendre des textes, des images, des vidéos, ou le partage d’écrans.
  • Il est possible de revenir sur certains sujets après réflexion ou durant une séance de bilan.
  • Les observateurs n’ont pas de contraintes géographiques, et les observations quotidiennes peuvent être réalisées de manière asynchrone, tout comme les discussions.

Contacter Nicolas pour de l'information sur ces services.

Envoyer un courriel